Oups !
Votre navigateur est trop ancien. Il ne permet pas une expérience optimale sur notre site.
Pour découvrir l'univers Wolfberger, nous vous conseillons de mettre votre navigateur à jour, ou d'utiliser plutôt Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Définir les meilleures pratiques

Au critère qualitatif utilisé dans tous les vignobles, Wolfberger a rajouté deux autres critères essentiels à la qualité future du vin.

Le défi des meilleurs pratiques pour les vendanges

 

Un système de rémunération unique dans le vignoble : au critère qualitatif utilisé dans tous les vignobles, qui est la teneur en sucre du raisin, Wolfberger a rajouté deux autres critères essentiels à la qualité future du vin et qui viennent de façon juste récompenser le travail des vignerons Wolfberger. Si la teneur en sucre est nécessaire, la cueillette du raisin à sa maturité est essentielle, c’est-à-dire un juste équilibre entre acides maliques et acides tartriques contenus dans le raisin. Enfin, l’état sanitaire du raisin vient compléter cette exigence qualitative et est mesurée de façon objective dès réception. Cela se mesure sur l’aspect visuel mais également par des prélèvements de jus de raisins permettant de mesurer tous les paramètres liés à la présence de la pourriture grise et d’autres facteurs d’altération du raisin. Ces 3 paramètres, teneur en sucre du raisin, maturité et l’état sanitaire ont permis d’obtenir des vendanges très qualitatives, de proposer des vins parfaitement équilibrés sucre/acide donc tout-à-fait adaptés pour la gastronomie et de préserver au maximum le potentiel organoleptique grâce à des raisins sains.

 

De cahiers des charges spécifiques pour les vendanges mécaniques

80% de nos vendanges sont manuelles car imposées par un cahier des charges réglementaires (Crémants, Grands Crus…) ou volontairement imposées et encouragées sur des cépages fragiles ou des sélections spécifiques (vieilles vignes, cuvées…). La machine à vendanger n’est pas exclue car elle rend tout de même bien service lors d’années pluvieuses pendant lesquelles il n’y a que peu de fenêtres de tir pour rentrer des raisins secs. C’est un outil de récolte rapide permettant de compléter le dispositif d’ajustement des dates de vendanges. Son utilisation est encadrée par un cahier des charges strict mis en place par Wolfberger qui tend à une qualité identique à celle manuelle.

 

Un système de réception de la vendange

Afin de préserver tous les efforts faits en amont et le potentiel qualitatif de la vendange ; Wolfberger a mis en place et les vendanges dans des contenants de faible hauteur – dits palox® – qui limite les phénomènes d’écrasement et de macération afin de préserver l’intégrité de la baie qui arrive entière dans nos pressoirs. Ce système nous permet également d’isoler des qualités et des provenances diverses afin de pouvoir les réserver pour certaines cuvées. Ce contenant sera progressivement et rapidement mis en place et obligatoire pour la totalité de la récolte manuelle. Le succès des vins Wolfberger vient aussi de sa volonté de fractionner la vendange que nous recevons afin de vinifier à part les raisins et en tirer leur potentiel maximum.. les Alsace Grands Crus sont bien sûr isolés mais également les vendanges manuelles des vendanges mécaniques, les Vieilles Vignes, certains terroirs atypiques et tous les raisins ayant fait l’objet de cahiers de charges spécifiques. Ce procédé de tri favorise la traçabilité et la qualité des vins.

Découvrez les caves et boutiques Wolfberger

Wolfberger

6 Grand'Rue
68420 Eguisheim

Téléphone

+33 (0)3 89 22 20 20

+33 (0)3 89 23 47 09

Email

contact@wolfberger.com

Follow us on

Folgen Sie uns

Retrouvez Wolfberger
sur Facebook

Retrouvez Wolfberger
sur Google

Follow Wolfberger
on Twitter

Retrouvez Wolfberger
sur Youtube

Retrouvez Wolfberger
sur Instagram

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.