Nos millésimes

Découvrez les détails de notre millésime 2018 !

« 2019, un Grand Millésime » par Jérôme Keller, Maître de Chais Wolfberger

Après un millésime 2018 chaud, abondant et précoce la vigne prend un peu de repos. Un hiver au froid modéré a laissé place à un printemps frais aux précipitations régulières.

Les réserves hydriques se sont ainsi reconstituées progressivement et le démarrage de la végétation s’est fait dans une fraiche atmosphère mi-avril. La floraison, hétérogène, et les sorties, modérées, ont laissé présager une récolte assez limitée.  Nous avons constaté très peu de pression maladie pour ce millésime 2019, la météo a permis une croissance modérée laissant à nos vignerons le temps nécessaire pour un travail.

L’été fut abordé avec confiance. Toutefois, le changement climatique a amené une période de très forte chaleur et de sécheresse qui n’a pas occasionné de dommages à la végétation. Le vignoble s’est ainsi mis en pause pour préserver ses réserves et protéger les raisins sous l’ombrelle d’un feuillage dense produit au printemps. La canicule prit fin avec des précipitations abondantes et salvatrices au début d’un mois d’août. La véraison s’est révélée vers le 15 août.

Les vendanges furent estimées à la mi-septembre. À la surprise générale, la quantité modérée de raisins et le retour de la disponibilité en eau a hâté la récolte qui débutera dans les premiers jours du mois de septembre pour les Crémants d’Alsace. De très belles acidités, une richesse en sucres idéale et un état sanitaire parfait ont produit des mouts de grande qualité, grâce au soin du pressurage nécessaire au fractionnement des différentes qualités.

Un millésime de concentration

Les petites grappes aux pellicules épaisses du millésime 2019 furent riches en composés aromatiques mais ne contenaient que peu de jus. Elles ont nécessité une période de maturation supplémentaire pour la récolte des vins tranquilles dans le but de parfaire la maturité phénolique indispensable à la structure et à l’équilibre des vins. De nombreux prélèvements, analyses et dégustations dans les parcelles nous ont permis d’élaborer des programmes de vendanges adaptés pour récolter chaque zone du vignoble à maturité idéale.

Malgré la forte chaleur de l’été, la vigne a su produire des vins frais et expressifs, la concentration s’est révélée dès les fermentations.

Les bouches sont denses et fraiches, rehaussées par une acidité mure. Tous les cépages ont su profiter des conditions particulières du millésime 2019 qui présente un beau potentiel de garde. Les vins de base du millésime 2019 sont très expressifs, au fruité éclatant et au floral élégant, structurés avec une belle trame acide laissant présager un brillant avenir aux Crémants d’Alsace.

Les Pinots Blanc sont gouleyant et amples, les Sylvaners aromatiques friands et équilibrés, les Muscats explosifs et racés. Les Rieslings sont croquants, citronnées et juteux. Les Pinots Gris se révèlent d’une très grande maturité aromatique et sur des équilibres secs et gras à la fois. Le Gewurztraminer retrouve la fraicheur des fruits et les arômes floraux de pivoine et de rose sur des structures très concentrées d’une petite récolte. Les Pinots Noirs tout en fruit et en dentelle, ont nécessité un attention particulière pour atteindre l’optimum de maturité.

2019 est un grand millésime à comparer à 2017, 2010 et 2005.

Force est de constater que non seulement la vigne s’adapte aux conditions changeantes du climat mais les modes de cultures évoluent, ainsi que le calendrier de récolte. Des semis de plantes fertilisantes en mélange (céréales, crucifères et légumineuses) dans les inter-rangs améliorent la fertilité des sols viticoles et l’activité biologique. Les sols augmentent leur capacité de rétention en eau et modèrent la température tout en stockant du carbone.

L’agro-écologie prend son essor dans les vignobles Wolfberger pour faire du changement climatique un allié.


Le point sur le Millésime 2018 par Jérôme Keller, Maître de Chais Wolfberger

Le début d’année 2018 a été marqué par le froid de l’hiver et par de fortes précipitations. Les réserves hydriques des sols ont pu se reconstituer au cours du printemps. Des températures très clémentes ont permis un débourrement rapide mi-avril et une croissance très forte de la vigne comme pour rattraper les dégâts du gel de 2017 qui avait très fortement affecté notre vignoble. Une floraison lumineuse et tempérée laissait apparaitre des grappes de belles tailles et aérées, présage de bonnes conditions de récoltes.  L’été particulièrement ensoleillé et chaud a suivi et la maturation a débuté dès la fin juillet. Ainsi la vigne a bénéficié de longues et belles journées pour entamer une maturation rapide qui entraina le déclenchement des vendanges dès le 22 aout pour nos crémants.

Des raisins murs et sains au très fort potentiel aromatique ont été récoltés le matin uniquement afin d’en préserver tout le potentiel aromatique.  Les vins 2018 présentent de la structure et du volume et gardent une étonnante fraicheur malgré les jours brulants du début août. Des acidités mesurées et robustes, majoritairement sur le tartrique confèrent une belle colonne vertébrale à nos vins destinés à l’élaboration des crémants qui présentent finesse et équilibre. Les Muscats, cépages d’origine méridionale, ont apprécié la chaleur et ont développé une très grande puissance aromatique. Pinots noirs et pinots gris présentent des structures de garde et beaucoup de complexité. Les Gewurztraminer ont pu atteindre une concentration optimale avec des arômes d ‘épices et de fruits exotiques typiques des années ensoleillées. Quant au riesling, la fraicheur de la fin septembre en a peaufiné la maturité. Ce cépage est marqué par les notes de citron confit, pierre à fusil et fruits blancs révélés par des fermentations plus longues pour les amener à un équilibre sec, nerveux et rafraichissant.

Les vins blancs du millésime 2018 surprennent par leurs robes jaune éclatantes, leur densité et leur complexité, et les rouges par leur très grande concentration.

Ces équilibres et potentiels resteront protégés jusqu’à début mars par un élevage sur lies fines soigné et précis, afin de conserver tout le potentiel aromatique des vins et apporter une touche de volume supplémentaire.

Pour en savoir plus, découvrez l’interview de Jérôme Keller réalisée par France Bleu (27/05/2019)


Le Millésime 2016 : une nature généreuse !

Après un hiver tempéré, des pluies abondantes ont arrosé le printemps 2016. Enfin les réserves en eau se sont reconstituées et la vigne a pu entamer une très bonne croissance après les fortes chaleurs de 2015 qui l’avaient un peu éprouvé.

Une floraison par temps clément a permis de constituer des grappes assez peu nombreuses mais bien fournies. L’été fut chaud et ensoleillé avec un pic de température fin août qui a permis de compléter la maturité des raisins avant le début des vendanges le 16 septembre 2016.

Image1

Nous avons eu le privilège de récolter nos parcelles de Crémant dans un parfait état sanitaire. Les acidités équilibrées et une grande facilité de pressurage ont permis de produire des cuvées d’une très grande finesse. La fraîcheur automnale bientôt installée sous un soleil radieux a permis d’attendre la maturité des autres cépages pour la production de nos vins tranquilles et grands crus. Les vendanges se sont étalés jusqu’au 6 décembre 2016 afin de trouver pour chaque cépage l’équilibre idéal.

Les Pinot Blanc, Sylvaner et Riesling présentent de très belles structures avec des arômes fins,typés et frais; des bouches croquantes et désaltérantes sur des acidités fines délicatement mûries par le soleil estival. Les Pinots Gris sont élégants et denses avec des nez de fruits frais, des notes grillées et fumées délicates. Les équilibres 2016 sur ce cépage vont vers des vins de gastronomies, conservant la structure et le gras propre à ce cépage cultivé dans notre région. Les Gewurztraminer profitèrent de cette longue période de maturation pour atteindre l’optimum aromatique sur des notes de mangue et d’épices assez caractéristiques de ce millésime.
Image2

La chaleur estivale nous a amené de très belles maturités phénoliques sur le cépage Pinot Noir qui présentent des notes de kirsch, de mûres et de café, avec de très belles couleurs et des tanins soyeux et souples Des vins très gourmands et accessibles, conservant une très bonne tenue en fin de bouche. Nous avons pu récolter des Grands Crus sous un soleil radieux début novembre, des vins caractérisés par l’élégance et la finesse aromatique, des structures en dentelles qui se révèlent petit à petit.

Quelques Vendanges Tardives ont pu compléter cette série sur les rares parcelles que nous avons jugées aptes à la production de ce produit d’exception. La grande majorité des raisins parfaitement sains, exempt de pourriture noble n’ont pas permis d’obtenir le profil requis pour ces vins.

La production de vendanges tardives restera donc confidentielle pour 2016.


Les gammes et cépages – Millésime 2014 par Alexandre DI STEFANO


Découvrez les caves et boutiques Wolfberger

Wolfberger

6 Grand'Rue
68420 Eguisheim

Téléphone

+33 (0)3 89 22 20 20

+33 (0)3 89 23 47 09

Email

contact@wolfberger.com

Follow us on

Folgen Sie uns

Retrouvez Wolfberger
sur Facebook

Follow Wolfberger
on Twitter

Retrouvez Wolfberger
sur Youtube

Retrouvez Wolfberger
sur Instagram

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.